Les insectes comestibles, une source importante de protéines

Les insectes comestibles sont une source importante de protéines, plus que le poisson et la viande, et contiennent également divers minéraux et vitamines. On sait que dans le monde il y a environ 1600 espèces d’insectes propres à la consommation humaine, et presque toutes les civilisations à travers l’histoire, ont inclus des insectes dans leur alimentation.

De toutes les espèces d’insectes qui sont consommées dans le monde, 527 font parties du régime alimentaire de 36 pays en Afrique, 29 en Asie et 23 en Amérique.

Selon une agence des Nations Unies, parmi les insectes les plus consommés il y a les coléoptères, les sauterelles, les grillons, les fourmis, les abeilles et les papillons.

Cette pratique est connue sous le nom d’entomophagie et remonte à l’époque préhispanique en Amérique, où ils étaient également utilisés à des fins médicinales.

Cependant, manger des insectes dans le régime alimentaire est inhabituel dans la civilisation occidentale, sauf dans certains pays comme le Mexique,où il y a une forte tradition de consommation d’insectes.

Bien qu’il y ait beaucoup d’aversion à l’idée de manger des insectes comestibles, il y a des pays et des endroits où ils font partis de l’alimentation quotidienne, en particulier dans les zones rurales.

Dans les zones urbaines, il est difficile de trouver des endroits qui offrent des insectes dans le cadre du menu, et encore plus de les trouver dans les épiceries ou les centres commerciaux. Dans certaines villes, certains restaurants en proposent dans des plats de luxe.

Les insectes comestibles ont une valeur nutritionnelle élevée, parce que selon les recherches, 100 grammes d’insectes fourni plus de 100 pour cent de l’apport quotidien recommandé de vitamines et de minéraux. Ils ont aussi une teneur plus riche en protéines et graisses que le bœuf et le poisson et fourni un niveau élevé d’énergie.

Par exemple, les chenilles, en fonction de l’espèce, sont riches en minéraux comme le potassium, le calcium, le magnésium, le zinc, le phosphore, le fer et les vitamines. Cent grammes de chenilles séchées contiennent 53 grammes de protéines, lipides et glucides.

Récemment, dans la ville de Chiang Mai, dans le nord de la Thaïlande, des représentants de l’ONU et des experts qui cherchent à promouvoir la consommation mondiale d’insectes sont venus en visite.

Selon ces experts, pour augmenter la consommation d’insectes comestibles dans le monde entier, les entreprises qui les vendent doivent améliorer le conditionnement et la promotion de leurs produits pour attirer les clients potentiels et développer une demande, surtout dans les villes.

Publié par

Romain Fessard

J’en suis convaincu, les insectes comestibles deviendront bientôt une catégorie d’aliment à part entière, appréciés pour leurs saveurs et leurs avantages nutritionnels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *