l’intéret des abeilles sur la planete

L’importance des abeilles dans le cycle de nature

Avant toute chose, les abeilles sont des insectes qui vivent en groupes dans des ruches. Elles ont toutes un rôle en fonction de leur rang :

– La reine donne naissance à toutes les abeilles de la ruche, on peut la reconnaître par sa taille. Elle sécrète de nombreuses phéromones qui maintiennent la cohésion et la stabilité de la colonie.

– Les abeilles ouvrières passent leur temps à s’occupent des tâches de la ruche (approvisionnement de la ruche et construction des rayons pour la fabrication du miel), mais aussi à butiner.

– Les faux-bourdons maintiennent la chaleur dans le couvain en cas de baisse de la température et, fécondent la reine.

A quoi sert la pollinisation ?

la-pollinisation

La pollinisation, c’est le transport du pollen des organes mâles de la plante vers les organes femelles. La pollinisation a un rôle fondamental, aussi bien pour les abeilles que pour la planète, elle garantit l’équilibre de notre environnement. En effet, les abeilles se nourrissent de pollen et de nectar que l’on trouve dans les fleurs. De plus, 80% des plantes à fleurs doivent être pollinisées pour produire des fruits et, par conséquent, se développer correctement. Si les abeilles disparaissent, ce sont 40 000 espèces de plantes à fleurs qui viendraient à s’éteindre. Par répercutions, les bêtes d’élevage ne pourraient plus être nourries correctement et, peu à peu, 1 tiers des réserves de nourriture mondiale se tariraient. C’est donc un enjeu majeur qui touche aussi bien la faune, la flore que l’humanité.

L’abeille, un insecte qui ne cesse de voir sa population se réduire.

La première cause de la mortalité des abeilles sont les pesticides, véritable fléau pour ces insectes. Environ 450 substances actives sont susceptibles de provoquer des dommages irréversibles sur les ruches d’abeilles. Ces substances se trouvent dans 5 000 produits phytosanitaires ou pesticides destinés à la vente. On peut aussi citer les pratiques peu scrupuleuses de certains apiculteurs qui, par leurs pratiques, seraient la cause de plusieurs maladies chez les abeilles. L’introduction de prédateurs est là-aussi un facteur aggravant dans la réduction de la population de ces insectes. L’exemple le plus marquant est sans doute le frelon asiatique originaire du nord de l’Inde et de la Chine. Ce « dévoreur » d’abeilles n’a fait que proliférer depuis 2004. Les causes qui mènent lentement à une disparition des abeilles sont nombreuses et certaines reste encore inexpliquées à ce jour.

Protégeons les abeilles.

Pour conclure, les abeilles sont un élément important de la biodiversité. Elles sont organisées et ont inspirées l’Homme pour de nombreuses constructions avec l’architecture alvéolaire. Elles sont indispensables à la vie humaine, et sont les principaux insectes pollinisateurs. Si elles ne sont pas protégées, cela pourraient faire s’effondrer la société humaine. Alors la prochaine fois que vous vous ferez piquer par une abeille, réfléchissez-y à deux fois avant de l’écraser.

 

 

Publié par

Romain Fessard

J'en suis convaincu, les insectes comestibles deviendront bientôt une catégorie d'aliment à part entière, appréciés pour leurs saveurs et leurs avantages nutritionnels.