L’élevage d’insectes comestibles pour l’alimentation humaine : comment ça marche ?

A l’heure où les scandales ne cessent d’éclater au sein de différents abattoirs, concernant notamment la manière dont le bétail est traité, il est tout à fait normal de vouloir en connaître le plus possible sur la provenance de la nourriture qui atterrit dans notre assiette. Et que vous soyez complètement novice sur le sujet de l’entomophagie (la consommation d’insectes par l’être humain), ou que vous soyez un consommateur averti, rien n’est plus compréhensible que de se poser des questions sur la manière dont ces insectes ont été élevées.
Il existe de très nombreuses raisons qui peuvent conduire à l’élevage d’insectes : observations scientifiques, aspect éducatif, volonté de les réintroduire dans leur habitat naturel, éducation du grand public, lutte contre certains insectes nuisible, ou tout simplement dans un objectif alimentaire. Alors, si vous souhaitez en savoir plus sur la manière dont les insectes sont élevés, et peut-être même démarrer votre propre élevage, suivez le guide.

Pourquoi élever des insectes comestibles ?

La diversification alimentaire
Il est vrai qu’avec près de 1900 espèces d’insectes comestibles, le choix est grand. L’élevage d’insectes comestibles représente une option possible, quant à une diversification alimentaire, qui risque de devenir rapidement indispensable dans les années à venir. En effet, si l’on tient compte de l’augmentation de la population à l’échelle mondiale, qui devrait atteindre les 9 milliards d’habitants d’ici une trentaine d’année (Estimation de l’INSEE), l’élevage de bétail traditionnel risque de poser de nombreux problèmes. Premièrement, les surfaces d’élevage possible vont manquer. En effet, pousser l’élevage de bétail pour répondre aux demandes de la population va immanquablement poser de nombreux soucis en terme de surfaces agricoles disponibles, d’eau, et de répercussions environnementales. Tout cela va en outre conduire à une forte augmentation du prix de la viande. D’où l’intérêt de s’ouvrir à d’autres sources de protéines que celles que procurent aujourd’hui l’élevage traditionnel comme l’élevage d’insectes comestibles.

Manger des insectes : un alimentation plus saine
L’entomophagie est également une manière de s’alimenter plus saine, puisque les protéines issues des insectes sont moins susceptibles de provoquer des maladies chez l’Homme, que celles provenant de l’élevage traditionnel.
En outre, les insectes comestibles auraient un niveau de protéines équivalent, voire supérieur selon les espèces, à celui d’une pièce de bœuf par-exemple (FAO) et ne demandent que deux kilos de végétaux pour produire un kilo d’insectes, contre 8 kilos de végétaux pour assurer la production d’un kilo de viande de bœuf.

Le calcul est donc vite fait, l’élevage d’insectes comestibles est bien plus avantageux d’un point de vue écologique que celle de du bétail traditionnel. Les besoins en eau des insectes sont également beaucoup moins importants, et la déperdition énergétique est également moindre, puisque les insectes utilisent l’ensemble de ce qu’ils consomment pour grandir.

Les différents types d’élevages d’insectes : l’élevage d’insectes comestibles et non comestibles

Il y a plusieurs raisons de désirer démarrer un élevage d’insectes . En effet, l’élevage d’insectes peut avoir pour objectif des fins utilitaires, comme c’est le cas de l’apiculture par-exemple. Les insectes peuvent également être élevés dans un but écologique, afin de lutter de manière 100% naturelle, contre certains insectes nuisibles. L’élevage d’insectes peut aussi avoir un but éducatif ou scientifique, ou même être réalisé dans un but alimentaire animal ou humain : l’élevage d’insectes comestibles.

L’élevage d’insectes à des fins utilitaires

C’est le cas de l’apiculture. Quel meilleur exemple d’élevage d’insectes, parfaitement intégré dans les coutumes européennes ? En effet, le miel, et ses dérivées (cire, gelée royale, pollen…) sont largement utilisés dans nos vies quotidiennes. Le ver à soie en est également un autre exemple.

L’élevage d’insectes pour lutter de manière écologique contre certains insectes nuisibles

La coccinelle est utilisée dans la lutte contre les pucerons - Flickr
La coccinelle est utilisée dans la lutte contre les pucerons – Flickr

Il peut se révéler intéressant d’un point de vue écologique et financier pour des exploitants, d’élever certains insectes dans le but de protéger leurs cultures, de même que dans l’objectif d’assurer la pollinisation des fleurs (utilisation du bourdon / abeilles). Les avantages sont nombreux : outre les aspects environnementaux et économiques, utiliser des insectes permet de protéger la santé des salariés, mais également de gagner un temps considérable. Ainsi, par-exemple, afin de lutter contre la mouche blanche, responsable de nombreux dégâts sur les cultures de fraises et de tomates, sont élevés le macrolophus (punaise) et l’encarsia formosa (guêpe).

L’élevage d’insectes pour la consommation humaine

Même si sur le continent européen l’entomophagie soulève encore de nombreuses réactions, il n’en est pas de même à l’échelle mondiale. En effet, pratiquée par près de 2,5 milliards d’êtres humains au quotidien (Durst, 2008), la consommation d’insectes n’en est pas à ses balbutiements. Consommés depuis des milliers d’années, les insectes sont cuisinés et dégustés sur de nombreux continents, comme l’Afrique, l’Amérique du Sud, l’Australie ou l’Indonésie. Et sous l’impulsion de la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture), certains pays européens se lancent petit à petit dans l’élevage d’insectes comestibles pour la consommation humaine. Un vrai challenge sur un continent quelque peu réticent de prime abord. Si l’élevage d’insectes vous intéresse nous vous donnons quelques astuces un peu plus loin.

L’élevage d’insectes comestibles pour nourrir le bétail

D’après la FAO, l’Europe importe plus des ¾ des protéines utilisées pour nourrir le bétail, comme le soja par-exemple. Pour le Dr Lhomme, il serait souhaitable de passer dès à présent à une source de nourriture à base d’insectes. En effet, d’après lui, cela permettrait de réduire le phénomène de sur-pêche, en réduisant la part de poissons utilisée pour nourrir les animaux d’élevage ou la déforestation liée aux cultures agricoles intensives. Un bénéfice pour l’environnement et la préservation mais l’élevage d’insectes pour nourrir le bétail réduirait également les gaz à effet de serre. Aux Pays-Bas, de nombreux éleveurs d’insectes se sont d’ailleurs regroupés afin de produire des vers de farine à une échelle beaucoup plus importante (des dizaines de tonnes produites quotidiennement) à destination de l’alimentation animale.

Avec quel insecte débuter un élevage d’insectes comestibles ?

Vous vous êtes décidé ? vous souhaitez vous lancer dans l’élevage d’insectes, mais vous ne savez pas par où commencer ? Tout dépend des critères sur lesquels vous vous basez pour débuter votre élevage. En effet, demandez-vous au préalable si votre objectif est alimentaire, nutritionnel ou simplement esthétique.
Cependant, avant de déterminer le type d’insectes que vous allez élever, vous allez devoir prendre plusieurs paramètres en considération.

L’alimentation de vos insectes comestibles

Souhaitez-vous élever des insectes qui se nourrissent exclusivement de végétaux, ou bien d’autres insectes ? Si vous optez pour la seconde option, vous allez devoir mettre en place deux élevages, l’un servant à nourrir l’autre.

La taille de vos insectes comestibles

On vous conseille de débuter votre élevage d’insectes comestibles plutôt par des insectes de taille moyenne à grande. En effet, ils sont bien plus faciles à élever que les insectes de très petite taille, car ils permettent un meilleur contrôle

Un élevage d’insectes comestibles facile à vivre pour vous

Choisissez un insecte qui ne demande pas énormément de contraintes, que ce soit en termes de nourriture ou d’espace à vivre. En un mot, ne vous compliquez pas la vie inutilement ! Choisissez également un insecte qui se reproduit facilement, et rapidement.

Un environnement et une alimentation de qualité pour votre élevage d’insectes

Pensez à assurer le bien-être de vos animaux, en essayant de reproduire un milieu de vie le plus proche possible de leur habitat naturel, et évitez la surpopulation au sein de vos élevages, au risque de voir vos insectes se manger entre eux. De même, donnez leur une nourriture de bonne qualité, c’est le gage d’un élevage d’insectes réussi !

L’exemple d’élevage d’insecte comestible : le grillon.

Elevage de grillons dans des boîtes à oeufs - Marima (Shutterstock)
Elevage de grillons dans des boîtes à oeufs – Marima (Shutterstock)

1. Acheter le matériel pour votre élevage d’insectes comestibles : vivarium, moustiquaire, sciure

Tout élevage d’insectes demande un minimum de matériel : tout d’abord, le vivarium. Choisissez-le en fonction de l’insecte que vous souhaitez élever. Un bac en plastique peut également faire l’affaire. Cependant, pensez à prévoir des trous d’aération sur le dessus.
Pour l’élevage du grillon, vous allez devoir vous procurer deux bacs : un pour l’élevage à proprement parler, et un pour la nursery (puisque les grillons mangent les œufs et leur progéniture).
Procurez-vous également de la sciure de bois (attention à ce qu’elle soit naturelle, et sans produit chimique), ainsi qu’un abreuvoir (ceux destinés aux oiseaux rempliront très bien cette fonction), et une soucoupe. Quelques petites boîtes en carton permettront aux grillons de se distraire (par exemple des boîtes à oeufs ils les adorent!)
Pour la nursery, une moustiquaire sera très utile pour aider aux naissances. Vous en tapisserez le sol de sable naturel.

2. Comment installer le matériel pour votre élevage de grillons ?

En ce qui concerne l’élevage central, tapissez le fond du vivarium, ou du bac en plastique de sciure de bois, en faisant en sorte d’obtenir une surface la plus lisse possible. Posez l’abreuvoir et une soucoupe côte à côte. Disposez les petites boîtes aux quatre coins de l’habitat. Attention : la température doit être comprise entre 20°C et 30°C ! Veillez à ce que l’abreuvoir soit constamment rempli d’eau, et à apporter de la nourriture fréquemment. Les grillons boivent peu voire très peu : normalement ils récupèrent l’eau issus des aliments que vous leur donnez (ou dans l’atmosphère) mais si vous êtes maladroits dans leur alimentation et ou réalisez l’élevage d’insectes en intérieur cet abreuvoir leur sera d’une grande aide.
Installer une source de lumière garantira le maintien de la température, et favorisera la reproduction des grillons ( suivez ce conseil notamment pour la nursery, lors de la ponte des œufs).

3. Qu’est-ce que je donne à manger aux grillons ?

Les grillons ne sont pas une espèce d’insectes très difficile, mais veillez à leur fournir une alimentation la plus variée possible: fruits et légumes en morceaux, pain…

4. Comment entretenir le vivarium ?

Nettoyez le vivarium chaque semaine, et ôtez les éventuels grillons morts.

Si vous souhaitez élever des grillons dans un cadre alimentaire nous vous conseillons la plus grande hygiène et également de vous procurer une source d’insecte comestible destinée à l’alimentation de l’Homme. Vous pouvez également vous rapprocher de la Fédération Française des Producteurs et Importateurs d’Insectes qui pourra vous conseiller.

Vous possédez désormais une bonne vision d’ensemble de l’élevage d’insectes et vous êtes même prêt à démarrer votre propre élevage de grillons ! Il ne vous reste plus qu’à vous lancer ! Quelques soient vos motivations, l’élevage d’insectes est une aventure passionnante, qui vous permettra de mieux connaître certaines espèces d’insectes. Alors que vous souhaitiez avoir votre source d’insectes à portée de main, entreprendre un élevage dans un but financier, ou tout simplement pour pouvoir mieux les observer, nul doute que ce voyage au cœur de la vie des insectes ne vous laissera pas indifférent !

Publié par

Romain Fessard

J'en suis convaincu, les insectes comestibles deviendront bientôt une catégorie d'aliment à part entière, appréciés pour leurs saveurs et leurs avantages nutritionnels.

Une réflexion sur « L’élevage d’insectes comestibles pour l’alimentation humaine : comment ça marche ? »

  1. J’ai vraiment aimé vos commentaires. Ces informations m’ont beaucoup aidé dans mon projet d’élevage des grillons. Seulement j’aurais bien aimé qu’il y ait des images à l’appuie pour l’installation des matériels pour l’élevage des grillons. Merci à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *